Le connard mouton est un animal à poil haineux


Les écrits qui n'aiment pas les fucktionnaires, les haineministrations, les salauds, les moutons et les cons

Ze blog Non connecté.e

Raymonde tient son journal

Rédigé par Tara Taggle Aucun commentaire
Journal de carême – A.D. 2022 / 1er mars – 16 avril par R. P-B ‘’Pour que les générations futures puissent aller cracher gaiement sur les tombes des psychopathes fromagiers‘’

Loge du rez-de-chaussée, mardi 1er mars 2022, 11h22.

La cuisine avait pris un faux air de « classe de travaux manuels pour les nuls ». La table était couverte de pains de cire d’abeille, de bobines de ficelle, de boîtes de seringues hypodermiques et de masques chirurgicaux, d’épingles de couturière à tête noire, d’une série de boites à chaussures avec couvercle et d’un masque à gaz avec cartouches. La porte du nouveau gros congélateur vertical du cellier avait été condamnée par une forte sangle équipée d’un cadenas. Une boîte de conserve 3/4 de récupération -qui d'après l’étiquette avait autrefois contenu de la crème de marrons- glougloutait dans la casserole posée sur un coin de la cuisinière et, assise à la table, Raymonde s’affairait. Elle façonnait des espèces de petites poupées en cire ; le tas à côté d’elle en comportait au bas mot une bonne trentaine. Après les avoir emballées individuellement dans des petits sacs pour congélation, elle les rangea soigneusement dans un gros carton épais qu’elle emmena dans le cellier et qu’elle posa à côté du congélo. Elle jeta un regard circulaire sur la pièce et décida qu’il serait bon de s’accorder une petite pause (café).

La table était maintenant presque débarrassée, n’y demeuraient qu’une seule poupée de cire, des gants de terrassier (les seuls à sa taille qu’elle avait trouvés au supermarché), une mâchoire de bébé hyène trouvée aux puces, un plumet de grosse ficelle, un masque chirurgical taille enfant, cinq seringues hypodermiques, une petite fiole de verre clair embuée et un petit sachet hermétique contenant une substance brunâtre mal définie. Raymonde avait revêtu une des combinaisons jetables d’un beau bleu cobalt qu’elle avait achetées en gros sur le darkouèbe et avait enfilé les gants. Avec une dextérité surprenante, elle avait assujetti les maxillaires à la base de la tête de la poupée, avait enfoncé deux épingles de couturière à l’emplacement des yeux et avait encollé à la cire chaude le plumet de ficelle sur le haut de la tête. Elle enfila le masque à gaz, attrapa la petite fiole et remplit les cinq seringues hypodermiques jusqu’au deuxième petit trait. Elle disposa devant elle une feuille de papier sulfurisé, y déposa la poupée et, lui ayant collé le masque pour l’empêcher de moufter, elle se mit à la tartiner copieusement. Cela évoquait vaguement un glaçage au chocolat. Elle attrapa alors les seringues chargées et les enfonça une à une d’un coup sec dans la poupée tout en chantonnant « j’suis l’poinçonneur des lits bas ». Elle emballa ensuite la poupée-hérisson d’un film alimentaire et la coucha sur un lit de macarons dans une boite à chaussures qu’elle rangea dans le tiroir trois places du haut du nouveau super congélateur. Et de un.

Loge du rez-de-chaussée, mercredi 2 mars 2022, 15h27.

Raymonde mettait à profit les absences de ses chtits poulets pour avancer dans son travail. Le deuxième de ces messieurs, foi de Raymonde, elle allait te le peaufiner. Une pareille tête à claques, c’était fatal.

Les deux virgules en poils de chien collées à la cire chaude juste au-dessus des épingles de couturière et la camisole de force qui recouvrait le corps de la poupée du col jusqu’à mi-genoux étaient du plus bel effet. Et hop, dans la boîte à chaussures. Et hop dans le tiroir du congélo. Et de deux. Elle sortit son journal et compléta les deux premières entrées. « 1er mars 22. 1- Jupiterne l’Emmerdeur, s’est encore distingué -il ne peut s’en empêcher, atteint de diarrhée verbale qu’il est (on suspecte un variant d’E-Coli macronavirus perniciosum, attiré sûrement par son côté pipi-caca). Le dernier attentat ne l’a manqué que d’un cheveu, mais de là à vilipender tous les coiffeurs de France et de Navarre... Sa vieille rombière ferait bien de lui interdire de jouer avec les allumettes ». « 2 mars 22. 2 -Le varan incommodant est un animal plutôt paisible en apparence -cela est sûrement dû au sang froid- mais il ne faudrait pas s’y fier. Il faudra que quelqu’un lui explique la différence qu’il existe entre savoir lire et se limiter à ânonner des séquences de mots sans cul ni tête. La dernière fois qu’il a ouvert une publication médicale, c’était sûrement pour y foutre les épluchures des patates ou bien ? »

« 3 mars 22. 3- Le genre père indigne a rarement de l’avenir, même ailleurs que dans les tragédies grecques, que l’air soit aéré ou non… fort à parier que dans dix ans tout au plus, sa fille le fait interner d’office en EHPAD. À moins que d’ici là tous les lits aient été supprimés histoire d’empêcher sinon la sénilité du moins le vieillissement de la population »

« 4 mars 22. -4 La blanquette est à l’étudiant dépressif ce que le camembert est au renard : un cadeau inespéré mais qui reste souvent sur l’estomac... »

«  5 mars 2… »

6 mars... 7 mar… 8 ma… 9 m...10… peu à peu, les tiroirs se remplissaient, se remplissaient...

Loge du rez-de-chaussée, vendredi 11 mars 2022, 11h14.

Raymonde contemplait d’un œil désabusé les deux congélateurs du cellier (un seul n’avait pas suffi évidemment les casseroles prenaient tant de place… et il faudrait vraisemblablement en rajouter au moins 4 autres, quitte à les superposer...). Sa dernière facture d’électricité, qu’elle venait de recevoir, montrait une hausse de prix proprement scandaleuse mais aussi -déjà- une augmentation de consommation effarante ; si ça continuait à ce train, il faudrait bientôt qu’elle s’éclaire à la bougie. Des mesures radicales s’imposaient. Il allait falloir se débarrasser de tout cela. Tout en explorant les diverses options qui s’offraient à elle, elle rajouta négligemment une bûche dans le fourneau de la cuisinière.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ifjph ?

Fil RSS des commentaires de cet article